Etre vulnérable pour être heureux !

Voilà un joli paradoxe que nous propose Fabrice MIDAL , créateur de l'Ecole Occidentale de la méditation. Dans son nouveau livre "la tendresse du monde: l'art d'être vulnérable" il nous propose de partir à contre pied de la course que nous menons tous pour être meilleur dans tous les domaines de notre vie.

 

Quelle belle idée d'arrêter de courir pour retrouver son humanité, ses fragilités et devenir tout simplement plus humain.

 

Dans cette vulnérabilité, nous acceptons de ne pas avoir toujours raison, nous renonçons à la dictature de l'utilité et nous acquérons une nouvelle force.

 

La recherche absolue de sérénité est aussi un piége dans lequel nous ne devons pas tomber, la méditation "cool" n'existe pas, des effforts sont à faire pour retrouver notre humanité.

 

C'est une faiblesse incroyable de toujours courir après les injonctions que nous donne la société, y compris celles de devenir serein !

 

La tendresse du monde nous appelle ....

 

Voir l'interview 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0